_edited.png
TITRE ZELIE.png

    PAROLES DES CHANSONS

  Chanson n°06  

Les consignes marines

Babord c’est à gauche

Tribord c’est à droite

Devant c’est tout droit

Derrière c’est là-bas

Dessous c’est la mer, moi, j’irais pas !

 

« Mesdames et Messieurs bienvenue à bord

Vous voyagez en compagnie du capitaine Mc Pherson et de son second Charles de la marre de l’étang sec. (gnia gnia gnia). Je vais dès à présent vous indiquer les consignes de sécurité.

Issue de secours signalée

Le panneau Exit est branché

Des bouées sont situées à l’avant mais après

Vaut mieux savoir nager »

 

« Un marquage lumineux au sol vous indiquera le cheminement vers les barques. Les ceintures s’attachent et se détachent de cette façon…enfin je crois. En cas d’inondation de la cabine des masques et des tubas sont placés autour de votre cou. Soufflez dans vos tubas pour libérer l’oxygène. Placez le masque sur votre visage et respirez normalement…enfin …si vous pouvez bien sûr. Et souvenez-vous »

 

Babord c’est à gauche

Tribord c’est à droite

Devant c’est tout droit

Derrière c’est là-bas

Dessous c’est la mer, moi, j’irais pas !

 

En cas de nécessité vous trouverez sous votre siège un kit de premiers soins contenant :

Un spray pour les piqures de raie

Un répulsif pour les requins

Et les coordonnées d’une île très éloignées

Où y a rien à manger (à part vous bien sûr)

 

Babord c’est à gauche

Tribord c’est à droite

Devant c’est tout droit

Derrière c’est là-bas

Dessous c’est la mer,  moi j’irais pas

 

« La notice que j’aurais aimé vous présenter contenait toutes ces consignes de sécurités. Pour toute autre question, veuillez consulter l’énorme perroquet placé devant vous…c’est-à-dire moi ! En cas d'abordage veuillez redressez vos sièges et rangez vos tablettes, merci de votre attention…et je serai vous, je n’oublierai pas  que »

 

Babord c’est à gauche

Tribord c’est à droite

Devant c’est tout droit

Derrière c’est là-bas

Dessous c’est la mer, moi, j’irais pas !

 

« Je sais que je l’ai déjà dit, mais à votre place, j’irais pas »

 

 

Aurelie Cabrel / Bruno Garcia